Skip to main content
Subventions à la recherche

Optech obtient un financement pour développer son expertise en interrogateur TDM et WDM

11 avril 2016 juin 23rd, 2021

En octobre 2015, Optech, le centre collégial de transfert de technologie en optique-photonique, a obtenu du financement du Programme d’aide à la recherche et au transfert (PART) du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. Grâce à ce soutien, Optech développe davantage ses compétences en permettant l’interrogation simultanée de 250 canaux en architecture multiplexage en longueur d’onde (WDM) et multiplexage temporel (TDM), notamment pour la surveillance des alternateurs hydro-électriques.

Dans le cadre du projet, Optech veut faire la démonstration d’une nouvelle méthode d’interrogation pour en prouver la performance et le potentiel économique. Le premier objectif général du projet est de renforcer l’expertise d’Optech dans le domaine des capteurs à réseaux de Bragg en poursuivant et en soutenant les travaux de recherche appliquée déjà entamés. Ceci aidera ultimement d’autres organisations québécoises à assurer leurs positions dans leurs domaines respectifs en favorisant de potentiels transferts technologiques. En second lieu, l’implication active d’un professeur et d’un stagiaire assurera des retombées sur l’enseignement et la formation en optoélectronique.

Les capteurs à fibre optique sont maintenant répandus dans plusieurs secteurs industriels. Un de leurs avantages principaux est leurs propriétés diélectriques, qui les rendent utiles dans les applications comportant des hautes tensions électriques. Si certaines de ces applications sont bien desservies par les capteurs et les interrogateurs existants, d’autres nécessitent la mise au point de solutions. Des travaux précédents ont permis de bien explorer le domaine et d’être ainsi en mesure d’établir des spécifications précises et nécessaires à rencontrer pour que le projet puisse être la source d’un succès commercial.

Ce projet est une suite logique aux investissements faits par Optech dans les dernières années, tant au niveau des réseaux de Bragg, qu’au développement d’expertise pour leur fonctionnalisation et leur encapsulation afin de pouvoir résister aux agressions des milieux industriels. Optech a aussi beaucoup investi dans le développement d’interrogateurs et estime que le projet aidera grandement à faire fructifier tous ces efforts en consolidant son expertise.